Invité de France Inter, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a indiqué que la France cherchait « une sortie » avec la Turquie et la Russie pour la région syrienne d’Idlib.

Rappelant que le régime Assad avait déjà fait l’usage d’armes chimiques auparavant, le ministre français a averti qu’il risquait de l’utiliser à nouveau.

Mais pour comprendre l'entre-lignes des propos de M. Le Drian nous avons interviewé Fabrice Beaur, expert pour l’ONG EODE. 

 

Mots clés

Sep 03, 2018 18:35 UTC
commentaires