• Idlib, au centre du sommet russo-turco-iranien

"Le nettoyage d'Idlib sera au centre du sommet russo-turco-iranien", d'après le ministre russe des AE qui entend réhabiliter une résolution onusienne pour aider la Syrie et contribuer à sa reconstruction.

« Nous allons profiter de la résolution 2245 du Conseil de sécurité pour résoudre la crise syrienne et pour soutenir les travaux de construction de la Syrie. »

C’est ce qu’a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à la tribune d’une conférence organisée ce lundi 3 septembre par l’Université de Moscou.

Selon l’agence de presse russe Interfax qui rapporte la nouvelle, Lavrov a également affirmé que le futur sommet russo-turco-iranien prévu à Téhéran aurait pour thème axial la libération d’Idlib.

D’après le chef de la diplomatie russe, la question de Damas aussi figurera au centre des discussions lors du futur sommet Russie-Turquie-Iran ; « les trois pays vont se focaliser sur la libération de la province syrienne d’Idlib du contrôle des terroristes », a précisé le ministre.

Il est impossible de tolérer à long terme la situation sévissant actuellement dans la province d’Idlib, estime également le ministre russe des Affaires étrangères.

Lors de son discours à l’Université de Moscou, Lavrov a affirmé que la Russie, en tant qu’alliée de la Syrie, se réservait le droit et la responsabilité de chasser les terroristes d’Idlib.

Le haut diplomate russe a affirmé que Moscou n’entendait pas imposer ses intérêts à d’autres parties. « La Russie ne pourra cependant pas accepter les politiques arbitraires des États-Unis », a rappelé le ministre.

Le ministre russe des Affaires étrangères a également promis de réhabiliter la résolution 2245 du Conseil de sécurité des Nations unies pour aider au règlement de la crise en Syrie, de même que pour soutenir le processus de reconstruction et faciliter l’envoi d’aides à ce pays.

La libération d’Idlb était aussi le leitmotiv des ministres syrien et iranien des Affaires étrangères, Walid al-Mouallem et Mohammad Javad Zarif. Le chef de la diplomatie syrienne a affirmé lors d’un entretien avec la chaîne RT que le sommet russo-irano-turc prévu à Téhéran aurait comme thème axial la libération d’Idlib.

Son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, aussi, a affirmé, à son arrivée, ce lundi 3 septembre, à Damas, que la province d'Idlib, dans le nord-ouest syrien, doit être nettoyée de la présence des terroristes.

 

Sep 03, 2018 18:47 UTC
commentaires