Le président Rohani a déclaré lors du sommet tripartite sur la Syrie à Téhéran que la lutte contre le terrorisme à Idlib était une partie inévitable de la mission de rétablissement de la paix en Syrie. Il a cependant ajouté qu’il faut protéger les civils.

Le sommet d’aujourd’hui se déroule dans le prolongement des efforts fructueux déployés par les trois pays dans le cadre du processus d’Astana pour lutter efficacement contre le terrorisme et mettre fin à la crise syrienne, sur la base des exigences de la majorité des Syriens, a déclaré le président iranien.

Fabrice Beaur, expert pour l’ONG EODE, et Ayssar Midani, analyste politique, interviennent à ce sujet.

Sep 07, 2018 19:54 UTC
commentaires