• La coalition US se prépare à attaquer la Syrie

La coalition internationale dirigée par les États-Unis vient d’annoncer sa décision d’attaquer la Syrie dans les plus brefs délais.

Le porte-parole de la coalition internationale dirigée par les États-Unis a annoncé, le mardi 11 septembre, la décision de la coalition d’attaquer les positions des terroristes de Daech en Syrie dans les plus brefs délais.

« Cette opération sera bientôt lancée sous le commandement des Forces démocratiques syriennes », a-t-il déclaré sans donner plus de détails.

Ces commentaires du porte-parole de la coalition interviennent alors que des médias font part du début d’une opération militaire aux alentours de la ville de Hajin, dans la province de Deir ez-Zor, l’un des derniers fiefs des terroristes de Daech en Syrie.

Les États-Unis et un certain nombre de leurs alliés ont commencé en 2014 à intervenir en Syrie et en Irak dans le cadre d’une coalition militaire multinationale, une intervention militaire qui n’a jamais été acceptée ni autorisée par le gouvernement syrien.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), composées majoritairement des Kurdes, bénéficient d’un large soutien de la coalition américaine et elles contrôlent des régions dans le nord et l’est de la Syrie.

Dans la foulée, un haut responsable des FDS, qui a préféré rester anonyme, a déclaré que les éléments des FDS, secondés par la coalition internationale, avaient lancé une attaque d’envergure contre le dernier fief de Daech dans l’est de la Syrie.

« Des avions de chasse de la coalition internationale bombardent régulièrement la ville de Hajin et les combats risquent de s’intensifier en raison de nombreuses fortifications dont dispose Daech », a ajouté la même source.

Elle a souligné que les FDS entendaient prendre le contrôle de Hajin et mettre fin à la présence de Daech dans cette région.

Une source proche de l’opposition syrienne a recensé 17 terroristes de Daech tués depuis le début de cette opération.

Sep 11, 2018 18:53 UTC
commentaires