Plusieurs sites d’information syriens ont diffusé une vidéo qui montre un membre d’un groupe armé à Idlib en train de menacer le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Cet individu, qui se tient devant le mur que le gouvernement d’Ankara a construit le long de la frontière avec la Syrie, dit que si le président turc laissait tomber les groupes armés à Idlib, ces derniers attaqueraient le territoire turc et occuperaient la ville de Reyhanli près de la frontière avec la Syrie.     

En s’adressant au président Erdogan, cet individu dit : « Nous sommes originaires de la Ghouta et savons très bien comment creuser des tunnels. Vous avez construit un mur de 960 kilomètres à la frontière et vous y avez installé vos gendarmes. Mais je voudrais vous dire que si vous vendiez Idlib, nous vous achèterions en deux heures la ville de Reyhanli. »

Les forces de l’armée syrienne se préparent à mener une vaste opération afin de reprendre Idlib aux terroristes, tandis que des négociations internationales sont en cours pour trouver une issue politique afin d’empêcher le déclenchement d’une guerre dans cette province du nord de la Syrie.

 

 

Mots clés

Sep 12, 2018 16:17 UTC
commentaires