• L'enfer du sud saoudien pour MBS

Des centaines de militaires saoudiens et leurs mercenaires ont été tués ou blessés par les forces yéménites au cours de l’an dernier.

Des centaines de mercenaires pro-Riyad et des militaires saoudiens ont été tués ou blessés durant l'année en cours dans des attaques d’envergure des effectifs de l’armée et des combattants d’Ansarallah du Yémen.  

Le mois dernier, au moins 65 militaires saoudiens ont été tués tandis que 25 autres ont été blessés dans des attaques balistiques et d’artillerie des forces yéménites qui n’ont pas hésité à tendre des embuscades aux forces de l’ennemi.

Selon des sources déployées sur le champ de bataille, la plupart des troupes saoudiennes et des sbires ont été liquidés dans les provinces méridionales saoudiennes de Jizan, Najran et Asir, tandis que les autres ont été éliminés dans les localités yéménites de Hajjah et d'al-Jawf aux mains de l’ennemi saoudien.

En allusion au bilan des militaires saoudiens tués au cours de l’année dernière par les forces yéménites, une source sur le terrain a indiqué : « Environ 585 soldats saoudiens ont été tués dans les localités yéménites et dans des provinces méridionales de l’Arabie saoudite ».

« 393 militaires saoudiens ont été également blessés jusqu’à présent », a-t-on appris de la même source qui a précisé que la plupart des corps sont enterrés dans des zones spécifiques et très peu d'entre eux sont transférés dans leurs villes natales.

Le régime de Riyad a recruté des mercenaires soudanais et somaliens pour réduire le nombre de la perte en vie humaine chez ses militaires sur les fronts yéménites et compenser en quelque sorte ses échecs.

Au cours de quatre dernières années, des centaines de déserteurs saoudiens ont fui le pays par crainte pour leurs vies.

Mots clés

Sep 22, 2018 11:37 UTC
commentaires