• Al-Tanf: les USA pris de court

Épaulées par les unités balistiques et au terme d’intenses combats avec les terroristes de Daech, les forces de l’axe de la Résistance sont parvenues à reprendre aux terroristes certaines zones dans le désert de Syrie.

Les forces de l’armée syrienne ainsi que les combattants de la Résistance ont lancé, le 11 septembre, une opération destinée à nettoyer les régions du sud-ouest de la province de Deir ez-Zor et de l’est de Homs, de la présence des cellules dormantes de Daech. Tout porte à croire que les combats sur ces axes se poursuivent encore.

Selon le site d’information iranien Mashregh News, les troupes syriennes et celles de la Résistance, soutenues par les unités balistiques, d’artillerie et l’aviation syrienne, ont réussi à reprendre le contrôle des régions d’al-Rashwanyia, al-Tarayem et al-Nayarieh et à y chasser les terroristes.

Quelque 30 éléments terroristes de Daech ont été tués et plusieurs autres blessés lors de ces affrontements. Les forces de l’unité d’ingénierie de l’armée sont en train de déminer les zones qui viennent d’être libérées.

D’après des sources sur le terrain, l’opération de l’armée syrienne et des combattants de l’axe de la Résistance est en cours depuis l’axe de Wadi al-Sukhnah vers les déserts de l’ouest de la province de Deir ez-Zor et de l’est de Homs. En effet, les forces alliées cherchent à nettoyer, entièrement, les régions mentionnées pour se diriger vers la banlieue du nord d’al-Tanf où est située la base américaine dans le sud du gouvernorat de Homs pour empêcher que les terroristes de Daech ne soient pas équipées et secourues par les troupes américaines sur cet axe.

Selon une autre dépêche en provenance du sud-est de Palmyre, l’armée syrienne est parvenue, dans le cadre d’une opération précise, à identifier un groupe de terroristes soutenus par les États-Unis, dans la région d’al-Forou située à 70 km au sud-est de Palmyre et à lui infliger de lourds dégâts. Un nombre de terroristes a été tué ou blessé lors de ces combats et 5 autres arrêtés.

Lors de cette offensive de l’armée, 10 motocyclettes, 2 véhicules blindés équipés de Douchka et des équipements militaires made in USA ont été saisis et de grandes quantités de drogues découvertes.

Une source militaire syrienne a tenu à faire allusion à l’embuscade tendue par les forces de la Résistance en banlieue de Jabal Abtar à 30 km à l’ouest de Palmyre, sans manquer de dire que d’autres éléments terroristes, soutenus par Washington, avaient été identifiés dans le cadre de cette opération.

« Les terroristes étaient arrivés en banlieue de Jabal Abtar depuis la région d’al-Tanf et cherchaient à se rendre dans la province de Raqqa, mais ils sont tombés dans le piège des forces de la Résistance », a-t-elle ajouté.

Plusieurs éléments terroristes, soutenus par les USA, ont été tués ou blessés lors de cette embuscade, de grandes quantités d’équipements militaires ont été saisies et deux terroristes arrêtés.

De l’avis des experts, les groupes terroristes déployés à al-Tanf, au sud de la province de Homs, envisagent de déstabiliser la ville de Palmyre et ses environs, sous le commandement des troupes américaines et de couper le chemin pour le transfert d’effectifs et d’équipements du front de la Résistance vers l’est de la Syrie (Deir ez-Zor, les stations de pompage de pétrole T2 et T3, Abou Kamal…).

Mots clés

Sep 23, 2018 05:54 UTC
commentaires