• Golan: Moscou avertit Israël

La Russie a demandé au régime israélien d’honorer les résolutions des Nations unies sur le Golan.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s’est dit optimiste quant à la conclusion de l’accord d’Idlib et a appelé Israël à respecter les résolutions des Nations unies concernant la lutte antiterroriste et les hauteurs du Golan.

Il s’est ensuite attardé sur la prochaine rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sans toutefois préciser la date de la rencontre. « Les préparatifs de cette rencontre seront lancés au Kremlin après que la partie israélienne en a fait la demande », a-t-il ajouté.

À propos des récentes déclarations du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sur les hauteurs du Golan, Sergueï Lavrov a déclaré que le statut de cette région avait déjà été indiqué dans les résolutions du Conseil de sécurité et que même la moindre modification de ce statut constituait une violation flagrante des résolutions internationales.

« La Russie espère que toutes les parties, dont Israël, respectent la résolution 2254 du Conseil de sécurité », a déclaré Lavrov, ajoutant que la neutralisation des menaces terroristes était une priorité.

Concernant l’accord qui a été signé entre la Russie et la Turquie au sujet d’Idlib, Sergueï Lavrov a déclaré que l’accord sur la zone démilitarisée à Idlib était totalement respecté selon les sources proches du dossier.

« C’est la Turquie qui assume une grande responsabilité dans le cadre de cet accord. L’échéance fixée par l’accord touchera à sa fin le 15 octobre, mais ce n’est pas important si la Turquie accomplit sa mission un ou deux jours plus tard. L’important, c’est la qualité du travail », a expliqué le haut diplomate russe.

Benjamin Netanyahu a récemment déclaré qu’il allait mettre l’accent sur la « souveraineté d’Israël sur les hauteurs du Golan » lors de sa prochaine rencontre avec Vladimir Poutine.

Mots clés

Oct 10, 2018 17:23 UTC
commentaires