• Que cherche Poutine à Abou Kamal?

En début de semaine les agences de presse ont fait état du déploiement des forces spéciales ainsi que des équipements militaires russes dans la banlieue d'Abou Kamal, ville stratégique située dans le triangle frontalier qui se situe entre la Jordanie, la Syrie et l'Irak.

C'est là où l'armée syrienne et ses alliés de la Résistance irakienne ont pris position depuis la libération de la ville d'al-Mayadin pour empêcher les infiltrations terroristes depuis le territoire syrien vers l'Irak. Quelques jours plus tard, les marines US ont débarqué à Hajin à bord de 6 véhicules militaires, de 4 camions transportant des missiles et des équipements. Des analystes n'exclut pas désormais l'escalade du conflit entre la Russie et les États-Unis à al-Mayadin, le long de l'Euphrate, dans la province de Deir ez-Zor. 

« La Russie vient d’accentuer le conflit contre l’Amérique », écrit le magazine numérique Washington Examiner qui suit de près les moindres évolutions sur le terrain des combats en Syrie. 

Selon le site, les forces russes se sont rassemblées près de la ville d'al-Mayadin en vue de "faire face aux forces américaines" : "Les forces russes se sont déployées près d’al-Mayadin sur la ligne de démarcation de l’Euphrate qui sépare la Russie et ses alliés syriens et iraniens des forces américaines dans le nord et l’est de la Syrie. Située le long d’une autoroute clé en provenance de l’Irak, reliant deux autres autoroutes importantes, la ville d'al-Mayadin revêt une position stratégique. Puisque c'est un artère situé au confluent des voies de communication irako-syrienne, voies qui permettent aux alliés pro-iraniens d'Assad de s'approvisionner. Or les États-Unis ont bien l'intention de prendre le contrôle d'al-Mayadin".

Et le site de poursuivre : " La question est de savoir ce que cherchent les Russes dans cette zone contrôlée par les pro-iraniens. Il semblerait que les Russes cherchent d'abord à imposer leur contrôle sur toute circulation en provenance et à destination d'al-Mayadin. Mais il y a plus : al-Mayadin est trop important pour Israël en raison de la présence des forces pro-iraniennes. Une présence russe permettrait à Poutine d'avoir un nouveau levier de pression contre Israël surtout que les Russes semblent agir de concert avec les Iraniens. Mais la principale raison renvoie aux tensions US/Russie en Syrie. La Russie est trop en colère contre Trump qui a décidé, au mépris des accords de Helsinki, de maintenir ses troupes en Syrie. La présence des forces russes le long de l'Euphrate, à savoir à l'est et à l'ouest du fleuve, permet à Moscou de maintenir la menace contre les forces américaines. En effet Poutine tient bien rigueur aux USA d'avoir refusé de se retirer de Syrie puisque la présence américaine nuit, selon Moscou, au processus politique". 

Et le site d'ajouter : " mais la chose sans doute la plus importante, c'est que la Russie veut prouver aux États-Unis qu'elle n'a nulle crainte d'une confrontation et qu'au besoin, elle irait jusqu'à la guerre pour mettre les USA à la porte. Il convient donc de prendre très au sérieux cette présence croissante russe à Deir ez-Zor".

Mots clés

Oct 11, 2018 08:47 UTC
commentaires