• Hudaydah: les mercenaires pataugent

Les combattants yéménites ont réussi à mener une opération spéciale dans le nord du village d’al-Mandhar à l’ouest de l’aéroport de Hudaydah, et à détruire une grande partie des équipements et de véhicules blindés des mercenaires pro-Riyad.

L’unité d’ingénierie de l’armée et des Comités populaires (Ansarallah) a transformé cette zone en un champ de mines pour les mercenaires et les agresseurs saoudiens.  

Selon les dernières dépêches en provenance du Yémen, les mercenaires à la solde du régime de Riyad sont cloués au sol dans la banlieue orientale de la localité d’al-Saleh sur l’axe du nord-est de Hudaydah, sans qu’ils puissent enregistrer une quelconque avancée.

Ils sont seulement parvenus à s’infiltrer dans les secteurs est du quartier d’al-Salkhane ou la sortie de « la route 90 », mais ils se sont heurtés à la réaction ferme des forces conjointes yéménites, leur avancée a été donc arrêtée sur cet axe.

En ce qui concerne l’axe du sud-ouest de la ville de Hudaydah, les mercenaires pro-Riyad ont été paralysés dans la Faculté de la médecine. La nouvelle selon laquelle l’université de Hudaydah a été occupée n’est pas authentique et les forces yéménites la contrôlent toujours.

Quant à l’axe oriental de Hudaydah, la dernière percée des mercenaires soutenus par la coalition pro-Riyad  s’est arrêtée à l’hôpital du 22 mai. L’information selon laquelle « la place des portables » et la base militaro-côtière de la ville sont tombées n’est pas correcte.

Selon le site d’information iranien Mashregh News, les embuscades, les tireurs d’élite, les mines explosives et la réaction des unités d’artillerie et de missiles ainsi que la résistance des forces de l’unité terrestre de l’armée yéménite ont barré la route à l’avancée des mercenaires.

Une source sur le terrain a confié à Mashregh News que la route destinée au transfert des renforts et équipements militaires depuis la bande côtière vers les axes du nord-est et de l’est de Hudaydah est bloquée et qu’il est pratiquement impossible de secourir les mercenaires pro-Riyad.

En allusion aux pertes en vie humaine infligées aux mercenaires saoudiens sur la bande côtière de la province de Hudaydah, la source a ajouté : « Au cours de ces deux dernières semaines, quelque 1 110 mercenaires ont été tués ou blessés lors des attaques aux missiles et aux drones ainsi que dans les embuscades et les mines déposées par les forces yéménites. 183 véhicules blindés et chars ainsi que 5 dépôts d’armes appartenant aux mercenaires à la solde de l’Arabie saoudite ont été détruits. »

La source militaire a fait part de 35 opérations spéciales des forces yéménites contre les mercenaires sur l’axe de la ville de Hudaydah et la bande côtière de la province, sans manquer d’ajouter que les chasseurs et les unités maritimes de la coalition avaient violemment bombardé, ces deux dernières semaines, les zones résidentielles.

Les raids saoudiens ont infligé de lourds dégâts aux hôpitaux, écoles, mosquées, centres médicaux et publics de Hudaydah ; des dizaines de Yéménites ont été tués ou blessés.

À en croire des sources militaires sur le terrain, les mercenaires sont en train de se réorganiser pour lancer une nouvelle opération destinée à occuper de nouveaux secteurs. Et les forces conjointes yéménites essaient de se renforcer et de mener des opérations en série afin d’infliger des dégâts supplémentaires aux mercenaires.

Mots clés

Nov 18, 2018 08:12 UTC
commentaires