• Le sud d’Israël s'embrase

Les médias israéliens ont fait part d’un vaste incendie dans une usine où se trouvaient des matières toxiques et inflammables dans le sud d’Israël.

Des sources proches du gouvernement israélien ont fait état d'un vaste incendie à Kiryat Gat, dans le sud d'Israël.

Aucun autre détail n'a filtré sur les détails de l'incident. 

La nouvelle est parvenue alors que le leader du parti d’opposition Yesh Atid, Yeïr Lapide, a accusé le gouvernement de Benjamin Netanyahu d’abandonner le sud d’Israël.

En réaction à la récente opération « Bouclier du Nord » menée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, Lapide a accusé ce dernier d’avoir « abandonné le sud » d’Israël, alors qu’il soutient une opération militaire contre le Hezbollah libanais au nord d’Israël.

« L’opération de l’armée israélienne aux frontières nordiques avec le Liban ne justifie pas du tout l’abandon des parties sud. Israël sait comment veiller aux enfants à Sderot, tout comme il sait comment veiller aux enfants à Metulah; il n’est alors pas obligatoire de sacrifier les uns pour les autres », a-t-il déclaré dans un entretien avec Yediot Aharonot.

Le leader du parti d’opposition Yesh Atid est un des farouches détracteurs de l’accord de cessez-le-feu signé avec le Hamas au terme des affrontements du mois dernier dans la bande de Gaza. 

Israël a annoncé le 4 décembre le début de l’opération « Bouclier du Nord » à la frontière avec le Liban pour démanteler de supposés « tunnels » du Hezbollah dans les territoires occupés à la frontalière du Liban.

Israël demeure techniquement en état de guerre à la frontière nord avec le Liban.

Mots clés

Dec 06, 2018 09:36 UTC
commentaires