• Oman: Netanyahu a échoué

La proposition faite par le Premier ministre israélien au sultan d’Oman lors de sa visite du mois d’octobre dernier à Mascate a été révélée par une haute autorité palestinienne.

« Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien, avait assuré au Sultan Qabous ben Saeïd, sultan d’Oman, qu’il était prêt à renoncer aux territoires sans remettre le contrôle de la sécurité aux Palestiniens », a précisé Azzam al-Ahmed, responsable de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Selon le quotidien The Times of Israel, Netanyahu s’était rendu fin octobre dernier à Mascate pour rencontrer le sultan Qabous. Il s’agissait de la première visite depuis deux décennies d'un Premier ministre israélien dans un pays arabe du golfe Persique.

Le ministre omanais des Affaires étrangères, Youssef Ben Alaoui, a rencontré fin octobre à Ramallah le président de l’Autorité autonome de la Palestine, Mahmoud Abbas.

« Ce qu’a dit Netanyahu n’est que des paroles répétitives, une tromperie. Il n’est pas sérieux en ce qui concerne la paix », avait déclaré Abbas à Ben Alaoui.

Minimisant l’importance de la visite à Oman de Netanyahu, al-Ahmed s’est exprimé en ces termes : « Nous sommes bien conscients que les relations entre Israël et Oman n’ont jamais été rompues. Les Omanais ont leur propre méthode pour gérer leurs affaires. Ils croient au dialogue comme une solution à tout problème et parfois ils exagèrent. »

Il a rejeté les déclarations de Ben Alaoui à la tribune de Bahreïn lorsqu’il a dit : « Il est peut-être le temps d’interagir avec Israël en tant qu’un État comme les autres États de la région. »

« Nous croyons que les pays arabes cherchent à normaliser leurs relations avec Israël. Ils peuvent le faire, mais leurs peuples ne l’accepteront pas », a-t-il ajouté.

« Israël, qui a signé un accord de paix avec l’Égypte et la Jordanie, n’a pas réussi à normaliser ses relations avec ces deux pays. Nous sommes d’avis que la normalisation des relations sans initiative de paix arabe est impossible », a-t-il indiqué.

Mots clés

Dec 06, 2018 20:09 UTC
commentaires