Dec 09, 2018 15:41 UTC
  • S-400 à Hmeimim: la Russie anticipe

Un avion espion américain contrôlant manuellement les drones qui ont mené une attaque massive contre la base aérienne russe de Hmeimim, a été repéré, samedi, près des frontières syriennes. Les Etats-Unis chercheraient visiblement à décoder les S-300 russes déployés sur la base aérienne. La même information fait état de la mission similaire de ce même avion visant cette fois Tartous, là où la Russe détient sa base navale protégée par les S-400.

Quelques heures plus tard, les aviations russe et syrienne ont mené une opération conjointe contre les terroristes soutenus par les États-Unis à Hama. D'où sont lancées des attaques de plus en plus nombreuses des terroristes qui agissent sous le commandement des bases US et de l'OTAN. Selon Al-Masdar News, la Syrie et la Russie ont envoyé des drones pour identifier les repaires des terroristes autour de la vaste zone démilitarisée à Idlib, Hama, Alep et Lattaquié. Cette opération de reconnaissance a été tout de suite suivie par d’intenses raids de l’aviation syrienne qui a attaqué par ses drones prédateurs les positions des terroristes dans le nord-ouest de la Syrie. 

Sur le terrain, la tentative d'infiltration des terroristes dans le nord de Hama s’est soldée par un fiasco. Pour la deuxième fois en une seule journée de samedi, les groupes terroristes ont tenté de s'infiltrer dans les positions de l’armée syrienne autour de la zone démilitarisée des provinces d’Idlib et de Hama.

Sous le commandement de Jaïch al-Izza, les terroristes ont tenté de se faufiler aux points de contrôle de l’armée syrienne près de Tal Sakhar, une ville perchée en haut d’une colline.

Cependant, les terroristes de Jaïch al-Izza ont été repérés par l’armée syrienne avant de pouvoir s’infiltrer dans ses positions à Tal Sakhar.

À l'aide de mitraillettes lourdes et d'obus d'artillerie, l'armée syrienne a lancé une puissante attaque contre les terroristes; cela a infligé de lourds dégâts à Jaïch al-Izza.

L’armée syrienne a réussi à forcer les derniers éléments terroristes à annuler leur mission et à regagner leurs lignes dans la zone démilitarisée.

Ce type d'attaques par les terroristes est devenu récurent dans la zone démilitarisée des provinces d'Idlib et de Hama.

En réponse à ces attaques, les forces russes et syriennes ont commencé à utiliser des drones de reconnaissance pour identifier des points de rassemblement et des agissements des terroristes autour de cette vaste zone démilitarisée à Idlib, Hama, Alep et Lattaquié.

L’aviation syrienne a lancé samedi une attaque rare, utilisant ses drones prédateurs contre les terroristes dans le nord-ouest de la Syrie, a déclaré, au journal en ligne Al-Masdar News, une source militaire à Lattaquié.

Selon cette source, les drones de combat de l’armée syrienne ont frappé les positions terroristes à l’intérieur de la ville de Hakoura, dans le nord de Hama.

La source a déclaré que l'attaque avait infligé d’importants dégâts d’ordre matériel et humain aux terroristes takfiristes.

Al-Masdar News ajoute que les frappes dans le nord de Hama avaient été menées à l'aide de drones provenant de la base aérienne russe Hmeimim, dans le sud-ouest de Lattaquié.

Mots clés

commentaires