Dec 09, 2018 17:20 UTC
  • Bouclier du Nord : la méga gaffe d'Israël ?

Des sources sécuritaires au Liban rapportent que les tunnels découverts par l’armée israélienne au niveau de la ligne de démarcation entre le Liban et Israël, sont « anciens » et « non utilisables » depuis de nombreuses années.

Citées par le journal Al Joumhouria, ces sources ont accusé le régime de Tel-Aviv de connaître l’existence de ces tunnels depuis un certain temps mais de les utiliser aujourd’hui à des fins politiques. 

Pour rappel, le régime d’Israël accuse le mouvement de résistance libanais, le Hezbollah d’avoir creusé plusieurs tunnels aux frontières libanaises avec "le front nord d'Israël". Le 4 décembre, l’état-major israélien a lancé l’opération « Bouclier du nord » afin de détruire de supposés « tunnels d’attaque » traversant la Ligne bleue, c’est à dire la frontière séparant le sud du Liban et le nord des territoires palestiniens occupés.

Les forces de défense israélienne ont diffusé des images d'engins de chantier et de matériel de forage, d'un souterrain à l'architecture travaillée et elles ont donné le tracé d'un tunnel partant de l'intérieur des terres du village libanais de Kfar Kila pour arriver en territoire du front nord d'Israël à une quarantaine de mètres de la Ligne bleue.

Les installations découvertes se situeraient au niveau de la colonie de Metula. Ils pourraient dater de quelques bonnes et longues années déjà. Le nombre de tunnels détectés n'a pas été précisé mais aucun d'entre eux ne serait dans un en état utilisable.

Mots clés

commentaires