Dec 10, 2018 06:47 UTC
  • Nouveau bras de fer Israël/S-300?

Les batteries de S-300 russes déployées à l'aéroport de Damas ont-elles été visées à nouveau dans la nuit de dimanche à lundi 10 décembre?

Une information diffusée par Reuters qui citait SANA a fait état de l'interception d'objectifs par l'armée syrienne près de l'aéroport de Damas. Or une attaque aérienne contre l'aéroport international de la capitale, ayant déclenché une riposte de la DCA syrienne, vient d'être démentie. 

Israël a bombardé le 29 novembre pour la première fois depuis la livraison des batteries de missiles S-300 à l'armée syrienne l'une des bases de l'armée syrienne dans le secteur d'al-Kiswah, au sud de la capitale syrienne. 

Un raid effectué à coup de missiles LORA qui a déclenché une ferme riposte de la DCA syrienne. Certaines sources avaient évoqué une tentative israélienne de brouillage des radars des S-300 ayant suscité une réponse rapide et disproportionnée de la DCA syrienne. Violant systématiquement le ciel libanais, Israël a mené des centaines de frappes en Syrie depuis 2011, affirmant à chaque fois avoir visé des "cibles iraniennes".

En septembre, un Il-20 russe avec à son bord 15 militaires russes avait été abattu suite à un raid israélien visant Lattaquié. Moscou avait alors affirmé que toute la responsabilité de l'incident incombait au régime de Tel-Aviv. Le dernier contact téléphonique Netanyahu-Poutine remonte à samedi où le président russe a sommé le Premier ministre israélien de respecter la résolution 1701 du Conseil de sécurité concernant le Liban.

 

 

Mots clés

commentaires