Dec 10, 2018 07:37 UTC
  • Un Zelzal-1 s'abat sur Najran

Des sources yéménites ont fait part du tir d’un missile balistique Zelzal-1 en direction du fief des mercenaires pro-Riyad dans le sud de l’Arabie saoudite.

L’armée et les Comités populaires du Yémen (Ansarallah) ont tiré un missile balistique Zelzal-1 sur un fief des mercenaires à la solde du régime de Riyad situé dans l’ouest de la base d’al-Sadis dans le sud saoudien.

L’unité balistique des forces conjointes yéménites qui avait suspendu ses attaques balistiques contre les bastions de la coalition d’agression saoudienne à cause de l’ouverture des pourparlers de paix en Suède a tiré, ce dimanche soir 9 décembre, un missile Zelzal-1 en direction des repaires des spires pro-Riyad dans le sud saoudien, en riposte aux raids aériens violents de la coalition saoudienne contre divers points au Yémen.

Le missile en question s’est abattu sur la base militaire d’al-Sadis à Najran suite à quoi plusieurs mercenaires ont été tués ou blessés.

Cette attaque balistique a eu lieu, dimanche soir, quelques heures après des raids aériens saoudiens contre l’ouest et le nord du Yémen.

Selon une autre dépêche en provenance du Yémen, au cours de ces six derniers jours, 445 mercenaires ont été tués ou blessés dans les attaques des forces conjointes yéménites.

Pendant ces six derniers jours les mercenaires ont attaqué à 13 reprises le secteur de Nehm à Sanaa pour en prendre le contrôle. Mais les forces conjointes yéménites ont repoussé les attaques de l’ennemi et tué ou blessé 445 d’entre eux.

Selon une source militaire, les forces de la coalition saoudienne ont lancé, ce dimanche 9 décembre, une attaque pour s’emparer des zones à Nehm. Mais, l’armée et Ansarallah ont repoussé cette attaque et infligé de lourds dégâts aux forces de l’ennemi.

« L’ennemi a eu recoure aux armes prohibées, dont des bombes à sous-munitions lors de cette attaque », a-t-on appris de la même source.

Le porte-parole officiel de l’armée et des Comités populaires du Yémen, Yahya Sarie a déclaré que l’ennemi et ses mercenaires avaient intensifié leurs attaques alors que les pourparlers de paix de Suède sont en cours.

Simultanément aux attaques à l’artillerie de la coalition saoudienne contre les zones résidentielles à Nehm et Saada, les avions de chasse saoudiens ont encore bombardé à une quinzaine de reprises les localités précitées.

À la tête d’une coalition composée de régimes réactionnaires arabes, l’Arabie saoudite a lancé en mars 2015, une guerre dévastatrice contre son voisin du Sud. L’Arabie saoudite planifiait de faire courber l’échine de la population yéménite pour empêcher la formation d’un État indépendant au Yémen. Ces attaques n’avaient apporté aucun acquis pour ses instigateurs mis à part la mort des dizaines de milliers de personnes et la destruction des infrastructures vitales du Yémen.

 

Mots clés

commentaires