Dec 10, 2018 08:42 UTC
  • Syrie: Amman défie encore les USA

Le président du syndicat des ingénieurs jordaniens a fait part de la signature d’un accord de reconstruction avec la Syrie.

Les syndicats des ingénieurs syriens et jordaniens ont signé, samedi 8 décembre à Damas, un accord de coopération bilatérale pour la reconstruction du pays suite à la guerre syrienne.

La conclusion de l’accord a eu lieu lors d’une réunion entre la délégation du syndicat des ingénieurs jordaniens, présidé par Ahmad Samara Zou’bi, avec les ingénieurs syriens dans le but d’examiner les projets de reconstruction de la Syrie.

Alors que les milieux officiels jordaniens affirment que Damas n’a toujours pas donné son feu vert pour la participation de la Jordanie au projet de reconstruction de ses ruines, Samara a déclaré :

« Quand nous parlons des relations bilatérales des deux pays, elles pourraient se définir à deux niveaux : officielles et populaires. Aujourd’hui, le niveau des relations entre les deux peuples est plus avancé que celui des relations entre les officiels. Concernant la reconstruction de la Syrie, nous parlons de la participation populaire et individuelle des Jordaniens dans le projet de reconstruction.

« La société civile jordanienne a des relations bien solides avec la société civile syrienne. J’imagine même que les responsables syriens accueillent favorablement une telle coopération entre les deux pays », a ajouté le président du syndicat des ingénieurs jordaniens.

En avril, le président du Parlement jordanien avait souhaité que les relations entre les deux pays retrouvent très vite leur niveau d’avant la crise syrienne.

Par ailleurs, la Syrie et la Jordanie ont rouvert le principal point de passage entre les deux pays, autrefois vital pour le transit de marchandises au Moyen-Orient, après trois ans de fermeture.

 

Mots clés

commentaires