Dec 12, 2018 18:57 UTC
  • Iran : Moscou met en garde Israël

Alors qu’une haute délégation israélienne s’est rendue à Moscou pour discuter avec les autorités russes de la présence iranienne en Syrie, les médias russes ont rapporté que Moscou leur ferait part de sa volonté de ne plus permettre Israël frapper les territoires syriens sous le faux prétexte de la menace iranienne.

Selon le quotidien Kommersant citant une source proche du ministère russe de la Défense, lors de la réunion des responsables russes et israéliens, les parties envisagent de poser exactement la question des actions de l'armée israélienne en Syrie.

« Notre position n'a pas changé: les frappes chaotiques d'avions israéliens sur l'infrastructure syrienne sous le faux prétexte de la menace iranienne, nous ne pouvons pas les évaluer de manière positive », a déclaré la source russe.

Les militaires russes et israéliens discuteront ce mercredi à Moscou de la situation en Syrie et dans l'ensemble du Moyen-Orient. C'est la première réunion du genre entre les deux parties depuis plusieurs mois. Elle a pour but de rétablir les contacts entre les militaires des deux parties qui ont été interrompus après le crash de l’avion russe Il-20.

Selon le quotidien russe, le dialogue ne sera cependant pas facile: les Israéliens tentent de convaincre leurs collègues russes du « rôle destructeur de l'Iran dans la région » et d'obtenir un chèque en blanc pour de nouvelles attaques en Syrie.

Cela intervient alors que de hauts responsables russes, y compris le président Poutine, ont souligné à plusieurs reprises qu'aussi bien la présence iranienne que la présence russe en Syrie, elles s'étaient faites avec l'accord préalable des dirigeants de Damas.

Mots clés

commentaires