Dec 14, 2018 14:20 UTC
  • Une patrouille libanaise a été la cible d\'une fusillade. ©AFP
    Une patrouille libanaise a été la cible d\'une fusillade. ©AFP

Quatre membres des forces de l’ordre libanaises ont été blessés lors d’affrontements avec des terroristes dans la localité de Baalbek. Toujours au Liban, des renforts ont récemment été envoyés vers la ligne bleue, ligne de démarcation définie par les Nations unies dans le village libanais de Meiss el Jabal, en réaction à la présence massive de soldats israéliens le long de la zone frontalière de la Haute Galilée.

« Lors de ces affrontements, 4 membres des forces de l’ordre libanais ont été blessés  », a annoncé l’armée libanaise dans un communiqué.

« Cet incident a eu lieu alors que se déroulait une fouille près de la cité d’al-Charawana à Baalbek », précise le communiqué.

« Par ailleurs, un centre militaire dans la cité d’al-Charawana et le centre d’al- Matrabeh dans la localité d’al-Harmel ont été les cibles de fusillades aux cours desquelles, 4 militaires de l’armée ont été blessés dont un grièvement », a annoncé aussi l’armée libanaise.

Des militaires ont été envoyés sur les lieux pour prendre le contrôle de la situation et traquer les auteurs des attaques, lit-on dans le communiqué de l'armée.

En raison de l’extension des troubles syriennes au Liban voisin durant ces 7 dernières années, ce pays est régulièrement exposé à des attaques de ce genre visant principalement les forces de l'ordre et parfois les civils.

 

Mots clés

commentaires