Dec 14, 2018 19:48 UTC
  • Deir ez-Zor: de l'imprévu pour les USA

La ville pétrolifère de Hajin est sur le point de tomber entre les mains des supplétifs kurdes des USA. En effet, les FDS la reprennent à Daech, cet autre supplétif des Américains.

Pour cacher ce jeu trouble des États-Unis qui sont sur le point d'occuper l'un après l'autre les gisements pétro-gaziers de l'est syrien, les médias dominants évoquent d'intenses combats FDS-Daech.

Des séquences vidéo dramatiques ont d'ailleurs été filmées par une caméra de Daech mettant en scène des combats sur fond d'intenses bombardements au phosphore blanc que mènent les Américains à Hajin.

Mais que va-t-il se passer si Daech venait à perdre cette ville que le camp atlantiste décrit comme étant son ultime bastion à l'est ? Si Hajin tombe entre les mains des Kurdes, la Turquie otanienne dont le président Erdogan a annoncé vouloir débarrasser l’est de l’Euphrate des mains de l’organisation séparatiste en quelques jours, n'hésitera pas à passer à l'action très rapidement.

Jeudi soir, les premiers affrontements ont éclaté entre l'armée turque et l'armée syrienne, la première étendant d'ailleurs ses agissements vers l'est syrien. Les combattants de la soi-disant Armée syrienne libre soutenus par Ankara se préparent aussi à lancer une opération militaire sur l’est de l’Euphrate.

Quant à l’armée turque, elle a expédié des véhicules et des chars militaires ainsi que des forces spéciales sur plusieurs positions à la frontière syrienne, a rapporté la chaîne « TRT HABER ».

Le journal turc STAR a également fait état de l’arrivée de 30 véhicules blindés à Afrin, traversant la région de Qirkhan. Bref le triangle Daech-FDS-Turquie travaille en étroite coopération avec les USA à l'effet de s'emparer totalement du nord-est et de l'est de la Syrie, façon de dominer la frontière syro-irakienne.

Le plan plus que parfait ?! Pas si sûr! 

Alors que les forces syriennes sont passés à l'acte, repoussant déjà les premiers assauts de l'armée turque, des sources sur le terrain font état de violents affrontements entre les tribus du nord-est de l'Euphrate contre les Kurdes.

Ces tribus ne sont peut-être pas pro-Assad mais elles sont intimement anti-Otan et anti-américaines. D'où d'ailleurs cette impitoyable campagne de bombardements US contre leurs localités à Al-Soussa, à Hajin, à Abou Kamal... Le triangle FDS-Daech-Turquie n'aura pas si facilement l'est syrien surtout que certaines sources indiquent l'arrivée des S-300 syriens à Deir ez-Zor et depuis Maysaf.

 

 

Mots clés

commentaires