Dec 17, 2018 16:38 UTC
  • Un combatant du Hezbollah libanais.
    Un combatant du Hezbollah libanais.

Suite à la visite d’une délégation israélienne en Russie mardi dernier pour évoquer la question du Hezbollah et de la présence iranienne en Syrie, Moscou a appelé le Liban et Israël à respecter les termes de la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations unies.

La visite de la délégation militaire israélienne est la première réunion entre des responsables israéliens et russes depuis le 20 septembre, lorsqu’une délégation israélienne s’est rendue à Moscou pour tenter d’apaiser les tensions causées par l’incident de l’avion russe Il-20 que les pilotes de F-16 israéliens ont utilisé comme bouclier pour éviter les missiles de la DCA syrienne. Une délégation qui n’a pas réussi à convaincre la Russie de la version israélienne des événements entourant l’incident qui a entraîné une crise diplomatique visiblement bien durable. La nouvelle délégation israélienne n'aurait pas plus de chance, vu que l'affaire de supposés tunnels du Hezbollah passe aux yeux de Moscou comme étant un nouveau coup de pub.

 
En réalité, les envoyés de Netanyahu avaient pour mission de convaincre la Russie de Poutine du danger du groupe de résistance libanais dans le contexte de l’opération « Bouclier du Nord » pour détruire de supposés tunnels du Hezbollah. Mais ils ont échoué leur mission étant donné la violation quotidienne de l’espace aérien libanais par Tel-Aviv dont Moscou est conscient, car les systèmes anti-missiles russes S-300 déployés en Syrie couvrent également le ciel libanais.
 
Répondant à une question sur la menace israélienne contre le Liban, au moment où Israël poursuit une opération à la frontière avec le Liban, le Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri a dit le 13 décembre : « Vous avez entendu parler des tunnels (du Hezbollah entre le Liban et Israël). Mais avez-vous entendu parler des violations israéliennes contre notre territoire, nos espaces aérien et maritime? Cela est-il juste? »
 

« Est-ce que vous trouvez juste qu’Israël ait mené 150 sorties aériennes en violant l’espace aérien libanais durant le mois dernier? Est-ce que vous trouvez juste qu’Israël entre plus de 10 fois par mois dans nos eaux territoriales? » a-t-il-interrogé son public en ajoutant que les Libanais avaient également des terres occupées par Israël, les fameuses fermes de Chebaa.

Malgré la mise en garde de la Russie et de la communauté internationale contre Tel-Aviv de ne pas procéder à des mesures provocatrices, l’armée israélienne a violé ce lundi l’espace aérien du Liban.

« L’armée de l’air israélienne a effectué plusieurs passages au-dessus de la frontière libano-syrienne le dimanche 16 décembre, pour la première fois depuis l’éclatement de l’incident de l’avion russe Il-20 en septembre », ont rapporté des sources militaires à DEBKA.

Par ailleurs, il y a quelques jours, Israël se serait plaint lors de la visite de sa délégation militaire à Moscou auprès des autorités russes au sujet de l’usage de drapeaux russes par des convois militaires appartenant aux alliés de Moscou en Syrie (notamment le Hezbollah libanais).

L’ensemble des événements de ses dernières semaines montre bien que la Russie ne veut pas que le "fou de Tel-Aviv" ouvre un nouveau front Israël/Résistance.

 

Mots clés

commentaires