Dec 18, 2018 11:39 UTC
  • Hajin: pourquoi les USA frappent?

De récentes images satellites confirment l’hypothèse de la contrebande du pétrole syrien à l’est de l’Euphrate sous l’auspice de l’armée américaine. Les sources énergétiques sont transportés par les pétroliers des terroristes de Deir ez-Zor vers la Turquie.

L’agence de presse officielle SANA vient de publier des images satellites montrant le trafic du pétrole de la localité de Hajin à l’est de l’Euphrate par des terroristes que la coalition américaine soutient.

Ces images ont été prises par satellite et les avions de reconnaissance russes.

Les Russes ont ainsi pu intercepter des camions-citernes appartenant aux groupes terroristes, déployés à l’est de l’Euphrate, située dans la province de Deir ez-Zor, qui transitaient vers l’Irak et la Turquie, et ce, sous la haute surveillance - et le silence radio - de la soi-disant coalition internationale anti-Daech.

L’agence de presse officielle SANA vient de publier des images satellites montrant le trafic du pétrole de la localité de Hajin à l’est de l’Euphrate par des terroristes que la coalition américaine soutient.

Ces images ont été prises par satellite et les avions de reconnaissance russes.

Les Russes ont ainsi pu intercepter des camions-citernes appartenant aux groupes terroristes, déployés à l’est de l’Euphrate, située dans la province de Deir ez-Zor, qui transitaient vers l’Irak et la Turquie, et ce, sous la haute surveillance - et le silence radio - de la soi-disant coalition internationale anti-Daech.

Depuis que l’armée régulière syrienne et son allié russe ont pu libérer une grande partie de la province de Deir ez-Zor, elles ont déployé tous leurs efforts pour réduire autant que possible la contrebande du brut de la région.

Le ministère russe de la Défense a annoncé à plusieurs reprises que la Turquie est le principal demandeur du pétrole syrien.

De nombreuses images satellites partagées sur les sites d’information et les réseaux sociaux montrent les pétroliers qui transportent du brut extrait des régions sous le contrôle de Daech proche de Raqqa vers la Turquie. Selon des experts politiques, le trafic des ressources énergétiques à Deir ez-Zor constitue la principale source de revenus des Takfiristes de Daech.

Depuis août 2014, les États-Unis et leurs partenaires régionaux et européens ont formé une coalition de lutte antiterroriste illégitime qui n'a pas été approuvée par l’ONU. Elle n’a laissé derrière elle que destructions et souffrance parmi le peuple syrien.

Le dernier raid aérien meurtrier de ladite coalition date du 10 décembre : 17 citoyens syriens y ont trouvé la mort. 

 

Mots clés

commentaires