Jan 10, 2019 18:28 UTC
  • Le secret le mieux gardé d’Israël révélé

Un général israélien qui vient de prendre sa retraite a révélé ce jeudi 10 janvier le secret le mieux gardé de l’armée israélienne.

Le général Yitzhak Brick affirme que les forces de l’armée israélienne ne sont pas préparées à la guerre. « S’il y a une guerre, le traumatisme de Yom Kippour sera comme une promenade dans un parc en comparaison », a-t-il averti.

Yitzhak Brick, l’ancien inspecteur de l’armée israélienne qui a pris sa retraite ce jeudi, a averti que les commandants de l’armée israélienne fermaient délibérément les yeux sur leur manque de préparation à la guerre.

Il a ajouté : « Nous construisons l’armée afin qu’elle puisse répondre à deux menaces : le Liban et Gaza. Il semble y avoir eu un changement au Moyen-Orient, les Syriens sont revenus sur la scène. La principale menace qui n’a pas été prise en compte est proche de nous. Comment construire une armée sans prendre en compte les changements au Moyen-Orient ? C’est irresponsable au niveau national. »

Accusant les commandants de l’armée israélienne de négligence, Brick a déclaré : « Le secret le mieux gardé de l’armée, qu’ils font tout pour cacher, est que ce qui se passe dans l’armée y reste enterré. Ils le font avec un succès incroyable jusqu’à aujourd’hui, jusqu’à ce que ce Brick vienne et fasse éclater la bulle. »

Le général Yitzhak Brick a écrit un rapport de 200 pages en réaction aux propos du général Gadi Eizenkot qui avait dit le 5 septembre devant la Knesset que l’armée israélienne était pleinement préparée pour faire face à tout combat à venir.

Au cours du mois dernier, le mouvement de résistance palestinien Hamas et d’autres groupes de résistance dans la bande de Gaza ont riposté aux attaques militaires israéliennes par des tirs de missiles et de roquettes, ce qui a contraint le cabinet israélien à renoncer à une attaque terrestre contre Gaza.

L’ancien ministre israélien des Affaires militaires, qui a démissionné suite à la riposte cinglante de la Résistance, a reconnu que la politique d’occupation d’Israël et surtout de son Premier ministre Benjamin Netanyahu dans la bande de Gaza avait échoué.

« Lors du tout dernier affrontement, Israël a cédé et offert la victoire au Hamas », a affirmé Avigdor Lieberman.

À l’antenne de la chaîne 7 de la télévision israélienne, Lieberman a avoué qu’Israël avait plié face à la Résistance palestinienne, dont « les commandants n’ont plus peur de rien ».

« Ils ont tiré 500 missiles en notre direction ; nous avons accepté la trêve avec le Hamas avec les conditions qu’ils [la Résistance] ont déterminées et après tout cela et tous les acquis qu’ils ont obtenus, nous sommes toujours la cible de leurs tirs de missiles et engins explosifs venant de Gaza. »

Mots clés

commentaires