Jan 12, 2019 06:01 UTC

La DCA syrienne a puissamment intercepté des missiles tirés depuis les chasseurs israéliens contre l'aéroport de Damas.

L'aviation israélienne a tenté une nouvelle fois hier, vendredi, vers 23 heures (heure locale) de frapper des localités dans l'ouest de la capitale. Citant un communiqué de l'armée syrienne, l'agence d'informations syrienne SANA affirme que huit missiles ont été interceptés et détruits. « Les dégâts sont limités et ne concernent qu'un hangar de l'aéroport où les vols se poursuivent normalement », a précisé SANA.

Une vidéo publiée par SANA dans les heures suivant la frappe met en scène plusieurs explosions dans le ciel de la capitale, provoquées par les missiles de la DCA syrienne. Quelques heures avant la frappe israélienne, trois chasseurs israéliens survolaient le ciel libanais, mais les missiles semblent avoir été tirés depuis le ciel de la Galilée, au nord de la Palestine occupée. 

C'est la seconde fois en l'espace d'un mois que l'aéroport de Damas est pris pour cible de raids israéliens. Au cours de la dernière frappe datée du 25 décembre 2018, les avions israéliens se sont servis d'avions de ligne à l'aéroport de Beyrouth pour éviter les missiles S-300. En septembre, le régime sioniste a eu recours à la même méthode provoquant le crash d'un Il-20 russe avec 15 militaires à bord.  

 

Mots clés

commentaires