Jan 12, 2019 09:51 UTC
  • Hmeimim: la Russie passe à l'acte

Le raid singulier d’un drone de l’armée syrienne contre le lieu de rassemblement des éléments d’al-Nosra en banlieue de Hama a pris au dépourvu le QG des terroristes qaidistes et leurs commanditaires. Les pertes sont très lourdes dans les rangs des terroristes qui ne s'y attendaient pas à une attaque au drone aussi violente.

Un drone de l’armée syrienne équipé d’explosifs a visé le lieu de rassemblement des terroristes du Front al-Nosra. Les unités de reconnaissance de l’armée syrienne ont en effet localisé un lieu de rassemblement des terroristes d’al-Nosra à proximité du district d’al-Latamanah dans la banlieue nordique de Hama. 

Selon une source proche de l’armée, al-Latamanah est le principal bastion du groupuscule Jaïsh al-Ezza, affilié à al-Nosra dans la banlieue Nord de Hama.

L'opération a été hybride : un drone de reconnaissance de l’armée a d’abord localisé le lieu de rassemblement des terroristes d’al-Nosra et un autre drone porteur de matières explosives l’a ensuite bombardé, en faisant subir aux terroristes de lourds dégâts physiques et matériels, selon la source militaire sous couvert d’anonymat.

« L’armée syrienne devait localiser le lieu de réunion des terroristes et cela n’était pas possible par des moyens classiques. C’est pour quoi nous avons décidé de surprendre les terroristes avec un drone de reconnaissance » a expliqué cette source.

« Bien que l’armée utilise généralement les armes lourdes pour frapper les terroristes, elle s’est cette fois-ci servi de drones, genre d'attaque qui demande un haut niveau de technicité », a-t-elle ajouté.

Jeudi dernier, et à la faveur d'un retrait des terroristes pro-Ankara, les terroristes qaïdistes ont réussi à avancer à Hama. Parallèlement, ils ont intensifié leurs frappes sur les bases de l’armée syrienne dans la région.

Les forces de l’armée gouvernementale ont localisé les éléments d’al-Nosra qui déplaçaient leurs équipements militaires vers l’axe reliant Jarjanaz à al-Qadqa, dans la banlieue sud-est d’Idlib, en les frappant par missiles et des balles de canon.

Lors de ces attaques-surprises, plusieurs véhicules militaires ont été anéantis et des terroristes ont péri.

Les forces armées syriennes ont par ailleurs déjoué la tentative des membres du groupuscule terroriste Jaïsh al-Ezza qui cherchait à pénétrer dans les zones militaires de l’armée dans le district d’al-Latamanah au nord de Hama. Ouvrant le feu sur les repaires des terroristes, elles ont contraint les résidus de reculer.

 

 

Mots clés

commentaires