Jan 12, 2019 14:23 UTC
  • Pourquoi ce silence du Hezbollah?

Une source libanaise a déclaré qu’Israël envisagerait de mener une attaque contre le Hezbollah qui s'y prépare logistiquement et militairement. Ces préparations auraient commencé depuis le déclenchement de l’opération Bouclier du Nord qui a d'ailleurs lamentablement échoué.

« Le Hezbollah suit de près tous les agissements d’Israël à la frontière et est prêt à faire face à toute agression contre le Liban. Le Hezbollah est prêt. En d’autres termes, il est en état de guerre. Les combattants de la Résistance sont moralement et militairement préparés à cette confrontation », a rapporté le site An-Nachrah.

« Les actions entreprises par Israël depuis le début de l’opération Bouclier du Nord seraient en effet un prélude à une future guerre. Le Hezbollah prépare avec maitrîse  aux menaces israéliennes, mais en pratique, ce mouvement ne s’est pas contenté de dire que le Premier ministre du régime d’occupation, Benjamin Netanyahu, a l’intention de détourner l’attention de l’opinion publique des crises internes en évoquant les tunnels du Hezbollah, car il est bien conscient qu’il est impossible d’éviter une guerre en faisant des analyses », a précisé cette autorité libanaise.

« Des informations en provenance de l’Occident sont parvenues aux autorités officielles libanaises, selon lesquelles les États-Unis auraient donné leur feu vert aux Israéliens pour une attaque contre le Hezbollah, et ce alors que la Russie a mis en garde Tel-Aviv contre une offensive contre le Hezbollah et une agression contre le Liban », a-t-elle ajouté.

« L’ennemi est divisé sur la faisbilité d'une guerre contre le Liban. l'état major israélien est largement divisé et les généraux israéliens se succédent pour refuser la guerre. Cependant, Netanyahu est convaincu que les États-Unis lui apporteraient leur soutien pour mettre fin au Hezbollah, que la Russie céderait et que le monde arabe appuierait cette décision », a-t-elle précisé.

 

 

Mots clés

commentaires