Jan 15, 2019 11:47 UTC
  • Idlib: l'inévitable confrontation?

Les terroristes d'Al-Nosra ont fini par laisser tomber leurs masques : ce lundi 14 janvier, le groupe terroriste du Front Fatah al-Cham assure la Turquie de la soutenir dans l’opération d’Ankara contre les régions syriennes de l’est de l’Euphrate.

 Abou Mohammed al-Joulani, chef du groupe terroriste Front Fatah al-Cham (ex-front al-Nosra), un composant de Hayat Tahrir al-Cham tout en soutenant l’intention de la Turquie de contrôler certaines régions de l’est de l’Euphrate. C'est donc désormais officiel, les localités abandonnées par les terroristes pro-Ankara à al-Nosra serviront de positions à celles-ci pour multiplier les attaques contre l'armée syrienne et ses alliés, dans des localités que ces dernières contrôlent à la fois à Hama ou encore à Alep. Une source militaire de haut rang a d'ailleurs déclaré que l'armée syrienne continuait à envoyer du matériel et de déployer des forces sur les fronts de la province de Hama afin de mener des opérations contre les terroristes. 

Les éléments du groupe terroriste Front al-Nosra ont perpétré depuis la zone démilitarisée dans la partie nord de Hama une attaque contre les positions de l'armée syrienne qui a été repoussée par les forces syriennes.

Un autre groupe terroriste a vainement tenté de s’approcher des positions de l'armée syrienne en lançant une attaque depuis la zone démilitarisée du rif d’Idlib.

L'armée syrienne a également visé des terroristes près des cités et localités dans le nord et le nord-ouest de Hama, tuant plusieurs d'entre eux. Les positions des terroristes dans le rif d'Idlib ont également été prises pour cible par les forces de l’armée syrienne. Des affrontements ont opposé les forces syriennes aux terroristes à l’ouest de la ville d’Alep. L’armée syrienne continue à envoyer des convois militaires vers les zones proches de la zone démilitarisée au nord de Hama.

« Ces derniers jours, les forces syriennes se sont renforcées sur les fronts des rifs de Hama et d'Idlib. Nous continuons à envoyer des équipements militaires sur ces fronts afin d'éviter toute action surprise », a précisé cette source. « Après avoir occupé toutes ces zones, le groupe terroriste a intensifié ses attaques contre les positions de l’armée syrienne », a ajouté cette source.

« La protection des zones résidentielles proches des fronts est la priorité de l’armée dans les rifs de Hama et d’Idlib », a assuré cette source.

« Nous disposons de toute sorte d’équipements militaires et sommes prêts à faire face à toute attaque. Tout le monde sait que la bataille d'Idlib est décisive et peut-être la plus importante sur le terrain », a-t-elle souligné.

Mots clés

commentaires