Feb 12, 2019 11:23 UTC
  • Al-Tanf: imminente opération anti-USA

L'armée américaine expédie des renforts à la frontière syrienne alors que l’armée syrienne et les Hachd al-Chaabi se préparent à lancer une opération conjointe à al-Anbar, dans le sud-est de la Syrie.

L'armée américaine a envoyé un grand nombre de renforts dans la campagne occidentale du gouvernorat d'al-Anbar, qui borde les provinces syriennes de Deir ez-Zor et de Homs alors que l'armée syrienne et les Hachd al-Chaabi se préparent à lancer une offensive conjointe dans le sud-est de la Syrie.

Citant un responsable irakien, l'agence de presse publique turque, Anadolu indique que les forces militaires américaines avaient été redéployées dans cette région pour bloquer l’extension des troupes de l’armée syrienne le long de la frontière syro-irakienne.

Selon l’Anadolu, les forces armées américaines, déployées dans la base voisine al-Tanf, semblent surveiller de près la région pour s'assurer que les troupes pro-gouvernement syrien ne se déplacent pas dans leur zone d'influence, à al-Anbar.

L'axe américano-israélien prépare sa guerre à l'Est syrien alors que l'étau se resserre sur al-Tanf, cette base qu'occupent les États-Unis illégalement et d'où sont lancées des attaques contre l'armée syrienne et ses alliés de la Résistance ou encore contre les forces des Hachd al-Chaabi déployées sur les frontières syro-irakiennes. Après avoir forcé les habitants de plusieurs localités de l'est de Deir ez-Zor à quitter par vague de frappes aériennes successives, les États-Unis portent au grand jour sans honte ni ambages leurs liens de maître à subalterne avec Daech. 

La chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen a rapporté, samedi 9 février, que les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par la soi-disant coalition internationale menée par les États-Unis en Syrie et le groupe terroriste Daech à l’est de la Syrie s’étaient accordés sur l'évacuation des terroristes de l’est de l’Euphrate. Ainsi, les Américains mettent un terme au cirque qu'ils mènent depuis des années, en reconnaissant leur commandement sur les terroristes de Daech.

La chaîne n’exclut pas pour autant que les daechistes soient cantonnés dans le désert d'al-Anbar sur le territoire irakien ou en plein désert d'al-Tanf à l’est de la Syrie, car tout compte fait, les Américains envisagent d'en découdre avec l'armée syrienne et la Résistance, que ce soit sur le sol syrien ou sur le sol irakien.

Il y a deux jours, des sources d’information irakiennes ont fait état du déploiement d’équipements militaires américains dans la région d’al-Tanf à 490 km de l’ouest de la ville irakienne d’al-Ramadi dans le centre de la province d’al-Anbar sur les frontières avec la Syrie ; le renfort comprenait des véhicules blindés, des armes lourdes et des batteries d'artillerie.

 

Mots clés

commentaires