Feb 15, 2019 19:13 UTC
  • USA/Khashoggi: la vengeance de MBS?

Le ministère chinois des Affaires étrangères a fait état, dans un communiqué, d’une imminente visite à Pékin du prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, pour s’entretenir avec les autorités chinoises des questions d’intérêt bilatéral, régional et international.

Selon le site web The Straits Times, le prince héritier saoudien, soupçonné d’être directement impliqué dans le meurtre, le 2 octobre 2018, du journaliste Jamal Khashoggi au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, visitera la Chine les 21 et 22 février et rencontrera le président chinois Xi Jinping et le vice-Premier ministre Han Zheng.   

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, a annoncé vendredi que les discussions entre les leaders chinois et le prince héritier saoudien seraient axées autour du développement des relations bilatérales dans le cadre du projet « la Ceinture et la Route » (la nouvelle Route de la soie).

Dans le même temps, les experts estiment que Mohammed ben Salmane profitera de sa visite en Chine pour examiner la possibilité de développer les investissements saoudiens dans les secteurs de la pétrochimie et de la raffinerie de pétrole dans ce pays.

Le prince héritier saoudien voyagera ces prochains jours au Pakistan, en Inde, en Malaisie et en Indonésie.

À Islamabad il devrait signer plusieurs accords économiques, dont un contrat de 10 milliards de dollars pour construire des raffineries de pétrole au Pakistan.  

Au seuil de la visite de Mohammed ben Salmane au Pakistan, plusieurs rassemblements ont été organisés dans plusieurs villes pakistanaises pour condamner la visite du prince héritier saoudien.

 

Mots clés

commentaires