Feb 19, 2019 19:44 UTC
  • Berlin coupe les ailes de Riyad!

Selon le Washington Post, l’embargo sur les armes imposé à Riyad l’année dernière par la chancelière allemande Angela Merkel interdit l’exportation d’armes européennes à l’armée saoudienne. Or, le point intéressant est que bon nombre de pièces militaires européennes sont de fabrication allemande.

La semaine dernière, le PDG d’Airbus, Thomas Anders, a déclaré à Reuters que, du fait d’une petite pièce de fabrication allemande sur un hélicoptère français, sa vente avait été interdite à l’Arabie saoudite.

Selon le Financial Times, une autorité officielle ayant gardé l’anonymat a déclaré : « Bientôt nous arriverons à un stade où les avions saoudiens ne pourront plus voler. »

L’année dernière, Berlin a annoncé qu’il suspendait les exportations d’armes à Riyad afin d’accroître la pression sur Riyad pour faire avancer l’enquête sur le meurtre de Khashoggi. Berlin a également annoncé aux sociétés possédant déjà des autorisations d’exportation qu’il ne faillait plus rien exporter en Arabie.

L’Allemagne a également exhorté ses partenaires européens à mettre un terme aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite à cause de cette affaire Khashoggi.

Jamal Khashoggi a été assassiné l’année dernière par des agents saoudiens au consulat saoudien à Ankara.

 

Mots clés

commentaires