Mar 19, 2019 11:44 UTC
  • Idlib: la mise en garde de Damas

L'armée syrienne reprendra chaque parcelle du territoire syrien, y compris tous les territoires contrôlés par les Forces démocratiques syriennes (FDS), a déclaré le ministre syrien de la Défense, Ali Ayoub. Soutenus par les États-Unis, les FDS agissent en supplétifs de Washington et elles comptent dans leurs rangs une majorité de terroristes de Daech déguisés en combattants kurdes.

S'exprimant aux côtés du chef d’état-major des forces armées iraniennes, le ministre syrien de la Défense a déclaré que les forces armées syriennes et iraniennes s'accordent sur tous les points y compris sur la nécessité de vaincre le terrorisme et d'établir la souveraineté totale de Damas sur l'ensemble du territoire syrien.

Idlib/Al-Tanf, la guerre ouverte 

Plus loin dans ses propos, le général Ayoub a confirmé que l’armée syrienne œuvrerait pour reprendre le contrôle de l’ensemble du gouvernorat d’Idlib et toutes les zones occupées par les États-Unis et leurs alliés. 

Le général Ayoub a déclaré que l'armée syrienne utilisera tout son pouvoir et ses moyens "pour forcer la coalition américaine à se retirer complètement de la zone d'al-Tanf, près de la frontière irakienne".

En ce qui concerne la frontière irakienne, le général Ayoub a déclaré que la frontière entre les deux pays serait ouverte dans les prochains jours étant donné que Daech a été vaincu et que la connexion entre les deux points de passage frontalier à savoir Qaem (Irak) et Abou Kamal (Syrie) devra impérativement s'établir. 

Les propos du ministre syrien de la Défense interviennent juste un jour après que le chef d’état-major de l’armée iranienne, le général Baqeri est arrivé à Damas pour une visite surprise.

Quelques heures après l'intervention du ministre syrien de la Défense devant la presse, le porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères a dénoncé le soutien de l’administration des États-Unis aux groupes terroristes notamment aux "Casques blancs".

Plan "casques blancs" ne fonctionne plus

La Syrie a vivement condamné le soutien apporté par l’administration américaine aux réseaux terroristes en Syrie, affirmant que ce soutien n’empêchera pas la Syrie de lutter contre le terrorisme et l’occupant étranger jusqu’à la purification du dernier pouce du territoire syrien, a rapporté l’agence officielle syrienne SANA.

Le porte-parole de la Diplomatie syrienne cité par SANA a indiqué que les États-Unis poursuivent leur soutien flagrant au terrorisme visant la Syrie dans une violation permanente de la Charte de l’ONU, des dispositions du droit international et de toutes les résolutions onusiennes, faisant allusion à l’octroi par le Département d’État américain de cinq millions de dollars à la soi-disant « Organisation des Casques blancs ».

Celle-ci a joué un rôle indéniable dans la fabrication de vidéos, les mises en scène et les mensonges sur les attaques chimiques en Syrie.

Mots clés

commentaires