Mar 19, 2019 11:50 UTC
  • Cisjordanie : Israël en guerre

Après l’assaut des militaires israéliens en Cisjordanie d’intenses affrontements ont éclaté entre les soldats et les Palestiniens. Bien choqué par la résistance des Cisjordaniens, les militaires israéliens fuient les heurts.

« Les militaires israéliens poursuivent leurs exactions contre les Palestiniens en Cisjordanie », a écrit le site Al-Ahed.

« A la suite de cet assaut, d’intenses affrontements ont opposé les Palestiniens aux militaires du régime de Tel-Aviv », ont annoncé les médias palestiniens, à peine 48 heures après l'opération particulièrement réussite de Salfit où deux israéliens, dont un militaire, ont été tués. L'appareil de renseignement israélien se trouve en état de choc par cette opération qui s'inscrit dans la foulée de 4 autres, toutes réalisées en synergie avec les cellules de résistance armée à Gaza. 

Selon les témoins oculaires, les militaires israéliens procèdent à des arrestations arbitraires des civiles, mais craignent à tout instant un affrontement armé. La situation est aussi particulièrement tendue dans des prisons,  dont celle de Rimoun. 

Certaines sources israéliennes évoquent une action "coordonnée" entre la rue cisjordanienne et les combattants emprisonnés par le régime israélien. Selon le centre palestinien de défense des prisonniers, après l’assaut des militaires israéliens contre les Palestiniens en détention dans la prison de Rimoun, la situation dans ce centre pénitencier est de plus en plus chaotique. Quelque 90 prisonniers palestiniens ont été transférés du secteur 7 au secteur 9 où un système de brouillage est installé.

En protestation contre leur transfert, les prisonniers palestiniens ont refusé d’emporter avec eux leurs effets personnels. Ils ont averti qu’ils entameraient prochainement des protestations.

 

 

  •  

Mots clés

commentaires