Mar 19, 2019 21:48 UTC
  • Deraa: les agissements israéliens?

La Garde républicaine syrienne se déploie dans le gouvernorat de Deraa pour une nouvelle opération contre les cellules dormantes de l’Armée syrienne libre (ASL).

Comme l’avait annoncé la semaine dernière une source militaire à Damas, la Garde républicaine syrienne et les services de renseignement de l’armée de l’air sont arrivés aujourd’hui, mardi 19 mars, dans la ville de Deraa après avoir reçu le feu vert pour lancer une opération à grande échelle contre les cellules terroristes à l’intérieur du gouvernorat.

Une source à Damas a confié à Al-Masdar News cet après-midi que l’armée syrienne avait été déployée autour de Daraa al-Balad, zone résidentielle de la capitale de la province, et dans la banlieue de Tafas.

La source a indiqué que l’armée syrienne s’était concentrée sur ces axes après avoir reçu des informations de la part des habitants et de sources locales sur l’emplacement des cellules dormantes de l’Armée syrienne libre et de leurs stocks d’armes.

Depuis le début de l’année 2019, les cellules dormantes de l’Armée syrienne libre dans le sud de la Syrie s’en prennent régulièrement à l’armée syrienne et à ses alliés dans les gouvernorats d’al-Quneitra et de Deraa.

En recourant à des bombes placées en bordure de route et à des mitrailleuses lourdes, l’Armée syrienne libre a tué plusieurs militaires de l’armée syrienne et perturbé ses actions dans le sud de la Syrie.

L’armée syrienne a donc pris la décision de se déployer en masse dans les villes concernées afin d’éliminer ces cellules dormantes.

Il convient de noter que bien que de nombreuses villes sont toujours sous l’autorité des terroristes locaux qui avaient remis leurs armes lourdes l’été dernier.

Un militaire avait rapporté il y a une quinzaine de jours qu’au cours des opérations, les soldats avaient découvert des cachettes abandonnées, pleines d’armes et de munitions, dont certaines de fabrication israélienne.

 

 

Mots clés

commentaires