Mar 19, 2019 23:02 UTC
  • Liban: le Mossad espionne le Hezbollah

La Sûreté générale libanaise a annoncé mardi matin que ses forces avaient arrêté un ressortissant canadien d’origine libanaise qui travaillerait pour le renseignement israélien.

Selon un communiqué, la Sûreté générale libanaise a arrêté un Canadien d’origine libanaise qui a été retrouvé alors qu’il tentait de rassembler des informations sur les personnalités du Hezbollah et le pilote israélien disparu Ron Arad.

Le service du renseignement libanais a déclaré qu’il avait été recruté par l’unité 504 des services de renseignement de l’armée israélienne et avait passé beaucoup de temps à espionner le Hezbollah.

Lors de son interrogatoire, le suspect a avoué avoir été recruté en 2013 par un agent libanais passé à l’ennemi et chargé de recruter des citoyens libanais dans le but ultime d’infiltrer le Hezbollah libanais.

Il a également été chargé de rassembler des informations sur la sécurité, en particulier concernant le pilote israélien Ron Arad, porté disparu au Liban depuis 1986, a précisé le communiqué.

« Des efforts sont en cours pour arrêter les autres suspects impliqués dans cette affaire », a ajouté la Sûreté générale.

Aucun détail supplémentaire n’a été publié à ce jour par les services de sécurité libanais.

Les responsables libanais ont arrêté des centaines d’agents du Mossad entre 2009 et 2014 qui espionnaient le Liban au profit d’Israël. Les agents appréhendés étaient pour la plupart issue de l’armée ou du personnel des télécoms libanais. 

En juin 2018, les services de renseignement de l’armée libanaise ont repéré et démantelé un appareil d’espionnage électronique israélien sur les collines de Kfarchouba, tout près de la frontière avec Israël, dans le sud du Liban. 

 

Mots clés

commentaires