Mar 22, 2019 14:15 UTC
  • Al-Tanf: l’ultimatum syro-russe aux USA

Moscou et Damas invitent les États-Unis et la Jordanie à une réunion le 26 mars pour démanteler le camp d’al-Roukban dans l’Est syrien.

Dans un communiqué publié ce vendredi, le quartier général conjoint russo-syrien a estimé que la réunion du 26 mars pourrait être éventuellement reportée au 2 ou au 9 avril.

Moscou et Damas appellent la communauté internationale à soutenir l’idée de l’évacuation du camp d’al-Roukban Barkan, devenu un centre de propagation de la violence le long des frontières syro-jordaniennes à cause des États-Unis. En outre, ils incitent la Jordanie à rejoindre le processus de rapatriement des réfugiés syriens.

Le camp d’al-Roukban est situé à proximité de la zone sécurisée d’al-Tanf, où se trouve une base militaire américaine. Les terroristes des groupes armés antigouvernementaux ont bloqué l’accès à la zone sécurisée. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le camp d’al-Roukban héberge actuellement environ 40 000 personnes, principalement des femmes et des enfants.

Afin de sauver les civils du camp, la Russie et la Syrie avaient évoqué une initiative consistant à créer deux corridors pour l’acheminement des aides humanitaires aux réfugiés, avant de les évacuer du camp.

Mots clés

commentaires