Apr 23, 2019 08:44 UTC
  • Les sukhois frappent Idlib

Les avions de combat russes ont bombardé à 1 h heure local à 18 reprises les positions de Hay’at Tahrir Al-Cham (ex Front al-Nosra), alors que les terroristes de ce groupe principalement issus du parti Tukestan se trouvaient occupés à transférer des armes et des munitions aux cités limitrophes.

Au milieu du mois, les avions de combat russes avaient déjà lancé des frappes contre des positions et des dépôts de Hay'at Tahrir al-Cham dans le rif d’Idlib.

Plusieurs véhicules militaires et 3 dépôts dans les cités de Kourine et de Kafloun dans la banlieue d’Idlib et aux abords de la prison centrale de la ville ont été détruits.

Selon la même source, les avions à réaction russes survolent principalement les positions de Hay’at Tahrir Al-Cham et du Parti islamique du Turkestan. Des frappes aériennes seront reconduites, en particulier après la série d'attaques menées récemment par Hay’at Tahrir Al-Cham sur la ville d'Alep.

Les terroristes qui bénéficient de la complicité d'Ankara  ont lancé plusieurs attaques sanglantes contre Alep.  Plus tôt lundi, l'armée de l'air russe a lancé de puissants raids sur la campagne occidentale d'Alep. L’armée de l’air russe aurait rejoint l’armée syrienne pour bombarder sévèrement les positions de Hay’at Tahrir al-Sham dans la partie occidentale du gouvernorat. Les raids ont touché Maarat Al-Artik et plusieurs autres sites le long des axes ouest et nord-ouest du gouvernorat d’Alep. L’Armée syrienne a lancé plusieurs missiles sol-sol et obus d’artillerie en direction des positions de Hay’at Tahrir Al-Cham, toujours à l’ouest de Alep.

Les avions à réaction sukhoi étant finalement revenus à la base aérienne de Hmeimim, dans le sud-ouest de Lattaquié.

 

Mots clés

commentaires