Aug 04, 2019 09:21 UTC
  • Un autre pétrolier saisi par le CGRI

Les unités de la marine du Corps des gardiens de la Révolution islamique ont arraisonné un nouveau pétrolier avec à son bord 700 000 litres de carburant de contrebande. 

le Mercredi 31 juillet au soir, un pétrolier "étranger" avec à son bord 700 000 litres de carburant de contrebande a été arraisonné par les patrouilles de la zone 2 de la marine du CGRI, a affirmé, aujourd'hui, le commandant en chef de cette même zone maritime, le général Ramazan Zirahi.  "L'interception a eu lieu à 21.30 heures, heure locale, par une patrouille de la marine du CGRI qui a opéré sur la base des renseignements collectés par nos unités. Le pétrolier transportait du carburant de contrebande à destination des pays arabes du golfe Persique. Sa cargaison avait été livrée par des bateaux. Le pétrolier a été arraisonné en coordination avec les autorités judiciaires avant d'être transporté à l'île Farsi. Il s'agit d'une île stratégique, à l'extrémité des eaux territoriales iraniennes et non loin des côtes saoudiennes. Elle fait partie de la province de Bouchehr. 

Selon le général Zirahi, le carburant de contrebande a été saisi et les sept membres d’équipage , tous des ressortissants étrangers, du pétrolier ont été arrêtés.

L’île Farsi est une île pétro-gazifère où sont en cours des travaux d’exploration gazière. La Ve flotte US, basée à Bahreïn n’a d’autre choix que de traverser le couloir qui sépare cette île d’une autre île iranienne stratégiquement importante, Bou Moussa. Son emplacement stratégique qui la place au centre du golfe Persique, fait de l’île Farsi un poste de contrôle et de surveillance pour l’ensemble des navires et des bateaux qui se dirigent vers l’ouest et le sud-ouest du golfe Persique.

Mots clés

commentaires