Aug 23, 2019 17:00 UTC
  • Yémen: la DCA tonne, 2e drone US abattu

Un drone appartenant à la coalition d’agression dirigée par Riyad a été abattu par l’armée yéménite dans le nord-ouest du Yémen.

Les forces yéménites ont intercepté en l’espace d’une semaine deux drones espions de la coalition saoudienne à l’ouest du Jabal Maaboutha dans la ville de Haradq, laquelle fait partie de la province de Hajjah dans le nord-ouest du Yémen.

Il s’agit du deuxième drone espion à être abattu en une semaine par la DCA de l’armée yéménite et des combattants d’Ansarallah.

Mercredi dernier, dans la matinée, l’armée yéménite a intercepté un drone sophistiqué américain MQ-90 au-dessus de la province de Zamar avec un missile de fabrication locale.  

Le Pentagone a reconnu que ce drone n’avait pas été abattu dans « l’espace aérien international ».

Après cette interception, Ansarallah a affirmé que les ennemis du Yémen devaient savoir que l’espace aérien yéménite n’était pas « une aire de divertissement ».

Au cours de ces derniers mois, l’armée yéménite a développé sa DCA en fabriquant des drones d’assaut qui ont pris pour cible des objectifs vitaux de la coalition saoudienne.

L’armée yéménite a considéré les attaques au drone contre la coalition saoudienne comme une réponse aux agressions de cette coalition et a affirmé que "tant que l’occupation saoudo-émiratie ne prendrait pas fin, les attaques au drone se poursuivraient également".

Mots clés

commentaires