• Islamabad n’a pas besoin de chasseurs US

Le Premier ministre pakistanais a fait savoir que son pays achèterait des chasseurs sophistiqués à la Chine et à la Russie si les États-Unis ne livraient pas comme prévu des F-16 à Islamabad.

« Les sanctions américaines ont l’effet inverse de celui que Washington escomptait. Elles mettent à mal la lutte contre le terrorisme », a ainsi déclaré Shahid Khaqan Abbasi au journaliste de Fars News à Islamabad.

Abbasi a ajouté : « Il faut que nous prenions en considération d’autres options que celle de l’Amérique pour subvenir à nos besoins en matière de défense. […] Si les États-Unis ne livraient pas les chasseurs F-16, nous nous tournerions alors vers la Russie et la Chine pour avoir des chasseurs sophistiqués. »

« Le Pakistan n’est pas la source de tous les problèmes en Afghanistan et Washington ne doit pas condamner Islamabad à ce sujet, » a martelé Abbasi. Celui-ci a par ailleurs indiqué : « Les obstacles frontaliers en se limitent pas à une partie seulement de la frontière afghane. Pour empêcher le passage des terroristes, nous fermerons toutes les parties de la frontière commune. »

Le Premier ministre pakistanais a ordonné une réunion d’urgence de son cabinet cet après-midi pour décider de la stratégie à suivre après l’annonce par Donald Trump d’une nouvelle stratégie américaine en Afghanistan.

Enfin, Abbasi a affirmé : « Les leaders militaires et politiques du Pakistan sont unis dans la lutte contre le terrorisme et quant à la réponse à apporter à la nouvelle position américaine. Nous n’avons aucun différend en la matière. »

 

Sep 12, 2017 15:50 UTC
commentaires