• Pyongyang annonce la poursuite et l’intensification de son programme nucléaire

Alors que le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution instaurant de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, Pyongyang a promis d’accélérer son programme nucléaire.

En jugeant hostiles, ce mercredi 13 septembre, les nouvelles sanctions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies, la Corée du Nord a déclaré qu’elle accélérerait son programme nucléaire et qu’elle le poursuivrait sans cesse, a rapporté Fars News.

Selon l’évaluation faite par le site 38 North, la puissance de l’explosion provoquée par le test nucléaire mené par la Corée du Nord indique que l’essai portait effectivement sur une bombe à hydrogène d’une puissance de 250 kilotonnes, c’est-à-dire une bombe 16 fois plus puissante que celle qui a détruit Hiroshima en 1945.

Dans la nuit de lundi à mardi, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l’unanimité un projet de résolution initié par les États-Unis, qui impose de nouvelles sanctions à la Corée du Nord.

Cette résolution soutenue par la Russie et la Chine prévoit notamment des limitations dans son approvisionnement en pétrole et en gaz.

Il s’agit de la 9e résolution adoptée depuis 2006 par le Conseil de sécurité contre Pyongyang.

Les États-Unis sont parvenus à obtenir le soutien de la Russie et de la Chine sans renoncer à leur demande d’imposer des sanctions pétrolières contre la Corée du Nord.

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères a fermement condamné les nouvelles sanctions, y voyant un embargo économique tous azimuts commandité par les États-Unis, dont l’objectif principal est d’étouffer le peuple et le gouvernement nord-coréens.

« C’est une nouvelle résolution illégale et hostile initiée par les États-Unis. La Corée du Nord redoublera ses efforts pour renforcer sa capacité de défense », a ajouté le ministre nord-coréen des Affaires étrangères.

Sep 13, 2017 12:56 UTC
commentaires