• Cette photo, prise le 22 mars 2017, montre le navire USS Stethem de la marine américaine, dans les eaux de la péninsule coréenne. ©AP
    Cette photo, prise le 22 mars 2017, montre le navire USS Stethem de la marine américaine, dans les eaux de la péninsule coréenne. ©AP

Pékin appelle Washington à respecter sa souveraineté en mer de Chine méridionale

Le ministère chinois des Affaires étrangères a exprimé ses protestations les plus vives quant à la présence d’un navire américain près des îles revendiquées par Pékin en mer de Chine méridionale.

« Un destroyer de l’US Navy, l’USS Chafee, a pénétré dans nos eaux territoriales, près des îles Paracels, situées dans la mer de Chine méridionale, et cette provocation pourrait porter atteinte aux relations Washington-Pékin », a annoncé le ministère chinois des Affaires étrangères, ce mercredi 11 octobre, dans un communiqué.  

« La provocation américaine menace la paix et la stabilité dans la région », a ajouté le texte.

Dans la foulée, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré, le même jour, dans une conférence de presse, que Pékin appelait les États-Unis à respecter l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Chine.

Hua Chunying a affirmé que son pays allait protester officiellement auprès des États-Unis.

L’US Navy a acheminé, plusieurs fois, ses navires de guerre à proximité des îles revendiquées par la Chine, sous prétexte de vouloir « défendre la liberté de navigation ».

La Maison-Blanche a, à maintes reprises, demandé à Pékin de mettre fin à la construction des îles artificielles dans la mer de Chine méridionale.

De son côté, la Chine a, à plusieurs reprises, durci le ton contre les actes provocateurs des Américains, affirmant qu’ils allaient déstabiliser la région et y propager l’insécurité.

Oct 11, 2017 15:01 UTC
commentaires