La Force aérienne russe a testé avec succès une version améliorée de son système de défense antimissile.

Le missile a été mis à l'épreuve jeudi 24 novembre dans le site d'essais de Sary Shagan située au Kazakhstan, a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Bien que le ministère de la Défense n'ait pas divulgué le type de missile, il a publié une vidéo spectaculaire montrant le projectile cylindrique transporté sur un camion lourd, avant de le charger dans un dépôt.

"Le missile anti-balistique a réussi à atteindre une cible fictive", a déclaré le colonel Andrey Prikhodko de l'armée de l'air russe soulignant que tous les objectifs du test ont été atteints.

La Russie est l'une des rares puissances militaires à avoir développé un système de défense antimissile entièrement opérationnel, appelé communément A-135. On pense que le missile anti-balistique 53T6, composant principal de l'A-135, protège l'espace aérien autour de Moscou.

Selon le ministère de la Défense, le système qui comprend des missiles d'interception et des radars d'alerte avancée, est également conçu pour surveiller l'espace extra-atmosphérique. 

La nouvelle parvient au moment où les États-Unis poursuivent le déploiement de leur bouclier antimissile en Europe. Récemment, ils ont installé un nouveau système de défense antimissile Aegis Ashore en Roumanie, suscitant ainsi de nouvelles tensions avec la Russie.

Nov 24, 2017 11:26 UTC
commentaires