• Syrie : Israël fait chater Poutine

Le vice-ambassadeur de Russie en Israël, Léonid Frolov, a mis en garde ce mercredi contre la proposition d’une loi en Israël pour reconnaître officiellement l’affaire du « génocide ukrainien » à l’époque de l’ex-Union soviétique.

Il a été proposé au Parlement du régime israélien une loi portant sur la reconnaissance comme « génocide » de la mort de millions d’Ukrainiens au début des années 1930.

« Ce n’est pas un bon moment pour évoquer cette affaire », a déclaré le diplomate russe, qui a estimé que cette affaire serait une « mauvaise initiative » de la part du Parlement israélien. Un député israélien a proposé cette loi et a demandé que le 6 décembre soit nommé « journée de commémoration du génocide ukrainien ». De 1932 à 1933, plusieurs millions d’Ukrainiens sont morts de la famine, qui avait touché l’ensemble des Républiques soviétiques. En 2006, l’Ukraine a demandé que la communauté internationale reconnaisse l’Holodomor, qui signifie « extermination par la faim » ou « famine provoquée ».

Feb 08, 2018 05:42 UTC
commentaires