• Les États-Unis renforceront leur présence aux manœuvres « Cobra Gold ». ©Youtube
    Les États-Unis renforceront leur présence aux manœuvres « Cobra Gold ». ©Youtube

Pour faire une démonstration de force contre la Chine, les États-Unis ont l’intention de participer cette année avec un plus grand nombre d’effectifs aux manœuvres des pays de la région Indo-Pacifique.

Cette année, les États-Unis participeront avec un nombre plus important de militaires aux exercices conjoints « Cobra Gold » organisés à l’initiative de Thaïlande, a annoncé MehrNews.

Alors que depuis le coup d’État de 2014 en Thaïlande, les États-Unis ne se sont guère montrés intéressés par les manœuvres dans la région Indopacifique (océan indien-océan Pacifique). Après l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, les États-Unis ont amélioré les relations avec la Thaïlande.

Ainsi, cette année, 6.800 forces américaines participeront à ces manœuvres soit un nombre deux fois supérieur à celui de l’année dernière.

Apparemment, ces exercices, dont l’objectif est de faire une démonstration de force face à la Chine, revêtent d’une importance capitale pour les Américains qui n’ont pas encore décidé de la participation du Myanmar à ces exercices.

Il est à noter que ces derniers jours, Washington feint de soutenir les Rohingyas, la minorité musulmane au Myanmar, alors qu’en réalité il cherche à faire pression sur ce pays pour réduire l’influence de la Chine.

Les manœuvres « Cobra Gold » sont régulièrement organisées depuis plus de 3 décennies. Cette année, 11.079 forces venues de 29 pays du monde y participeront.

Feb 13, 2018 11:19 UTC
commentaires