• Munich: accord USA-France

Les ministres de la Défense des États-Unis et de la France ont convenu de la nécessité de prendre position contre le programme balistique iranien en marge de la conférence de Munich sur la sécurité.

La porte-parole du Pentagone, Dana White, a publié un communiqué à l’issue de la réunion du secrétaire américain à la Défense et de la ministre française des Armées.

Dans cette déclaration, il s’ensuit que James Mattis et Florence Parly ont convenu de la nécessité d’une ferme position envers la menace que représenterait prétendument le programme de missiles balistiques iranien et de la nécessité de lutter contre la prolifération des missiles balistiques en Iran. M. Mattis a remercié Mme Parly et la France pour avoir assuré la direction des opérations antiterroristes en Afrique, qui ont joué selon lui un rôle majeur dans le rétablissement de la stabilité. 

M. Mattis a noté que la coalition mondiale devait continuer à se concentrer sur la lutte contre Daech et à maintenir la pression sur les groupes affiliés aux organisations terroristes pour s’assurer qu’ils ne se ressourcent pas. Il a également souligné qu’une Europe puissante était le meilleur partenaire pour la sécurité, mais que les plans de défense de l’UE devraient compléter l’OTAN plutôt que la concurrencer.

Le secrétaire à la Défense a remercié son homologue française d’avoir contribué à la sécurité mondiale. Les deux parties ont convenu de continuer à renforcer la coopération en matière de défense entre les États-Unis et la France.

Mots clés

Feb 17, 2018 19:24 UTC
commentaires