• Ben Salmane à Londres: tollé général

Les protestataires contre la visite du prince héritier saoudien à Londres se sont réunis le mercredi 7 mars devant le bureau de la Première ministre britannique.

De nouveaux protestataires viennent grossir les rangs d’une manifestation anti-saoudienne à Westminster, un quartier du centre de Londres, afin d’exprimer leur colère contre la visite du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane au Royaume-Uni.

Selon un enregistrement vidéo, publié par le quotidien britannique The Independent, un groupe de manifestants portaient une pancarte sur laquelle était libellé : « Laissez le Yémen ! »

Plusieurs photos de cette manifestation anti-saoudienne ont été postées et partagées sur les réseaux sociaux.

Mohammed ben Salmane a quitté, le mardi 6 mars, Le Caire, capitale égyptienne, à destination de Londres. Son déplacement à Londres avait été, auparavant, reporté de crainte d’un tollé général. Mohammed ben Salmane a ordonné, en 2015, une offensive militaire contre le Yémen qui a abouti au massacre de la population civile et à la destruction des infrastructures de ce pays pauvre.

Depuis son arrivée au pouvoir, les politiques de l’Arabie saoudite vis-à-vis des pays du Moyen-Orient deviennent de plus en plus tendues et provocatrices.

Il y a quelques mois, le jeune prince héritier saoudien a ordonné l’arrestation d’un grand nombre d’hommes d’affaires et d’anciens hommes d’État saoudiens, sous prétexte de lutter contre la corruption.

La visite du prince héritier saoudien au Royaume-Uni est considérée par les militants des droits de l’homme comme une occasion permettant à l’Arabie saoudite d’intensifier ses crimes au Yémen.

Depuis le début de la guerre contre le Yémen, le Royaume-Uni a vendu à l’Arabie saoudite pour plus de 6,4 milliards de dollars d’armes et d’équipements militaires.

Mar 08, 2018 05:43 UTC
commentaires