• Pékin réagit aux allégations US

Le ministère chinois de la Défense a vivement réagi aux allégations américaines concernant une militarisation par Pékin de la mer de Chine méridionale, a rapporté Fars News.

Ce jeudi 31 mai, les États-Unis ont fait des déclarations ridicules accusant Pékin de militariser la mer de Chine méridionale, a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

James Mattis, secrétaire américain à la Défense avait déclaré le mardi 29 mai que Washington réagirait à toute militarisation d’îlots en mer de Chine méridionale.

Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a affirmé que la présence américaine dans cette région était plus forte que celle de tous les pays de la région, y compris la Chine.

Ren Guoqiang, porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, s’est interrogé sur la présence américaine en mer de Chine méridionale : « Est-ce que cette action vise à assurer la circulation maritime ou bien les États-Unis ont l’intention de conserver leur suprématie dans la région ? »

« Aucun pays n’a le droit de prononcer de tels propos irresponsables sur la construction d’îles artificielles par Pékin en mer de Chine méridionale pour renforcer sa capacité défensive », a précisé Ren Guoqiang.

La semaine dernière, deux bâtiments américains, le destroyer Higgins et le croiseur Antietam, s’étaient approchés de l’archipel des Paracels (Xisha en chinois), revendiqué par la Chine.

La Chine a protesté contre la présence de deux navires de guerre américains, qui sont entrés illégalement et sans l’autorisation de Pékin dans les eaux territoriales chinoises. Les forces navales chinoises les ont expulsés de la région, a annoncé dimanche dernier la Chine.

La Chine revendique la propriété de l’ensemble de la mer de Chine méridionale et y a construit plusieurs îles artificielles, mais les pays de la région revendiquent la propriété de certaines parties de ces eaux.

Mai 31, 2018 18:48 UTC
commentaires