• La Russie a-t-elle triomphé de l'OTAN?

« Alliance militaire inutile », c’est ainsi qu’est qualifiée l’OTAN par la Russie en réaction à la déclaration finale des pays membres de l’organisation réunis à Bruxelles, la capitale belge.

« Pendant que le bloc militaire inutile de l’OTAN nous accuse de provocation et continue à grincer des dents à Bruxelles, nous nous apprêtons à regarder la Coupe du Monde 2018 », indique, mercredi 11 juillet, le ministère russe des Affaires étrangères sur son compte Twitter, rapporte l’agence de presse russe, Sputnik.

Réunis mercredi à Bruxelles, les dirigeants des pays membres de l’OTAN se sont attardés sur ce qu’ils ont appelé « les activités militaires provocatrices de la Russie » près des frontières de l’Alliance et accusé Moscou de « déployer des missiles modernes à double usage à Kaliningrad ».

« La Russie cherche ainsi à atteindre ses objectifs politiques intéressés » a prétendu le communiqué indiquant que « de telles activités représentent une menace pour l’ordre international ».

Les pays membres de l’OTAN se disent pourtant, « ouverts » à la reprise du dialogue avec Moscou, a déclaré l’actuel secrétaire général de l’Alliance, le norvégien Jens Stoltenberg.

Un sommet sous tension de l’OTAN a réuni les 29 dirigeants des pays membres de l’Organisation pour deux jours à Bruxelles, capitale belge.

L’enjeu des dépenses militaires était au cœur du sommet de Bruxelles.

Mots clés

Jul 12, 2018 08:24 UTC
commentaires