• Nouveau coup anti-US de Poutine

Les autorités turques sont en train d’évaluer la possibilité d’une participation de l’armée turque dans la grande manœuvre de Vostok en Sibérie.

La Turquie est en train d’examiner l’invitation de la Russie à son armée de se joindre à ce qui pourrait être les plus grands exercices militaires en un demi-siècle, a annoncé le ministre turc de la Défense, le général Hulusi Akar, après le retour de Téhéran.

« Si le gouvernement d’Erdogan accepte l’invitation de Moscou, cela sera interprété comme un message important à l’adresse des États-Unis et de l’OTAN », disent certains médias turcs.

Le chef d’état-major de l’armée russe, le général russe Valery Gerasimov, a déclaré que les manœuvres Vostok 2018 étaient les plus grands exercices militaires de la Russie.

Les exercices Vostok 2018 impliqueront 300.000 soldats russes venus de tout le pays, en plus de plusieurs milliers de troupes chinoises. 36.000 bases militaires de l’armée de terre et un millier d’avions seront utilisés lors des prochains exercices.

Akara a noté que la Turquie n’a pas encore décidé si elle accepterait l’invitation pour les exercices prévus entre les 11 et 17 septembre en Chine, en Mongolie et en Sibérie.

L’invitation de la Russie arrive alors que Moscou est sur le point de remplacer l’Europe en tant que défenseur d’Ankara dans la politique internationale et que la Turquie se prépare à acheter des missiles russes S-400, malgré les objections des États-Unis et de l’OTAN.

Mots clés

Sep 10, 2018 09:42 UTC
commentaires