• Avion de reconnaissance russe A-50.
    Avion de reconnaissance russe A-50.

En une semaine, seize avions espions ont été détectés aux alentours de l’espace aérien russe.

Seize aéronefs étrangers ont été détectés alors qu’ils effectuaient des opérations de reconnaissance près de la frontière russe au cours de la semaine écoulée, pouvait-on lire vendredi dans une infographie publiée par le journal officiel des forces armées russes, Krasnaya Zvezda.

Les données révèlent que des avions russes ont été envoyés en mission à trois reprises pour empêcher les avions étrangers d’entrer dans l’espace aérien russe, a rapporté Sputnik.

Il en était allé de même le mois dernier, au cours duquel plusieurs avions étrangers avaient été repérés alors qu’ils menaient des activités de reconnaissance près de la frontière russe.

Auparavant, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, avait déclaré que l’OTAN avait considérablement renforcé ses activités de reconnaissance dans les pays baltes et en mer Noire.

Prétextant le besoin de se protéger contre une éventuelle agression russe, les membres de l’OTAN ont intensifié, au cours des dernières années, leurs opérations militaires en Europe orientale et dans les pays baltes. Pourtant, Moscou a répété à plusieurs reprises qu’il n’attaquerait jamais un allié de l’OTAN.

 

Nov 16, 2018 16:06 UTC
commentaires